Victoria danse pour le milieu hospitalier

/ lundi, 20 janvier 2014 /
Victoria à l'hôpital
Au fil des tournées, un constat s’est imposé : les publics que Victoria touchait le plus n'avaient pas toujours la possibilité de fréquenter les théâtres : patients, accompagnants de malades et soignants.
 
Depuis, notre rêve est de présenter le spectacle directement dans les structures de santé, là où sa délicatesse et son humour prennent un tout autre sens. Notre équipe profitera donc de ce séjour en terres françaises pour développer ce projet qui nous tient à coeur.
  
 
En créant Victoria, Dulcinée Langfelder (qui venait d’assister à la mort de son père) souhaitait trouver une façon de parler de la vieillesse, de la vulnérabilité, de la perte et de la mort, qui ne soit ni morbide, ni effrayante, ni déprimante. But espéré: inverser les perspectives, ouvrir le dialogue, changer les attitudes, apprivoiser la vieillesse, la nôtre et celle de nos proches.
  
Des représentations et des extraits de Victoria ont déjà été proposées dans le cadre d'événements tels que la « Semaine Alzheimer Anjou-Québec » à Angers (2005), la « Semaine des Proches-aidants » à Montréal (2009) ou les « Journées de la Culture » / « Festival Quartiers Danses » à Montréal (2013). De plus, lors du dernier événement mentionné, une table ronde sur la danse en milieu hospitalier avait été organisée.
 
Curieux de voir le résultat ? cliquez ici.

Laissez un commentaire